Les 7 R : règle fondamentale du zéro-déchet

Août 22, 2022 | Routines éco-responsables | 0 commentaires

Il est difficile de parvenir à des habitudes zéro-déchet de manière parfaite, en revanche il est possible de diminuer nettement ses déchets en suivant quelques règles simples. Une démarche zéro-déchet vise à réduire durablement son impact environnemental en diminuant la quantité des déchets produits par sa consommation. Plutôt que de vraiment réussir à ne générer aucun déchet, il s’agit plutôt d’adopter une approche positive et de manière progressive qui sera bénéfique pour notre planète et bonne pour l’environnement et notre santé. Pour construire de bonnes bases et prendre le bon chemin dans votre aventure éco-responsable, découvrez dès maintenant la règle des 7 R, 7 principes de base à suivre au quotidien.

refuser zéro-déchet

1. Refuser ce qui vous est inutile

Avant toute chose il est important que vous ayez conscience de tous les potentiels déchets qui nous entourent et des mauvaises habitudes qui peuvent être modifiées simplement.

Le premier principe fondamental du zéro-déchet est de refuser ce dont nous n’avons pas vraiment besoin. En effet, les déchets que nous générons ne sont pas seulement liés à notre propre consommation, mais aussi à ce que nous acceptons quand certains produits ou articles nous sont proposés.

Par exemple, il peut être question d’échantillons distribués dans les magasins, de flyers, prospectus, et de tout autre objet à usage unique dont vous n’avez pas besoin. Cela pose un problème d’autant plus lorsque vous savez à l’avance que vous ne les utiliserez pas.

Si vous avez passé une commande de repas à emporter pour manger au travail et que vous avez déjà des couverts, vous n’êtes pas obligé d’accepter les couverts jetables que le restaurant vous proposera.

Les refus peuvent également inclure un refus à soi-même, comme le fait de ne pas conduire lors de certains trajets s’ils sont courts, et ainsi réduire son impact écologique.

réduire ses déchets

2. Réduire votre consommation

Si vous pouvez rejeter certains produits et objets que l’on vous propose, il est en revanche plus difficile de ne pas consommer. Dans ce cas, il est question de réduire ce que vous n’avez pas la capacité de refuser. La réduction de la consommation, qu’elle soit d’eau, d’électricité ou de matières premières, a aussi un impact positif sur l’environnement.

Vous aimez la mode et avez pour habitude d’acheter des vêtements fast fashion en grande quantité ? Dans le processus d’une démarche zéro-déchet, il serait bénéfique de penser à acheter moins, mais des produits de meilleure qualité auprès de marques éthiquement et écologiquement responsables.

Vous n’avez pas le dernier modèle de smartphone, mais le vôtre fonctionne toujours correctement ? C’est une opportunité supplémentaire de diminuer votre consommation en prolongeant l’utilisation de vos appareils électroniques plus longtemps. Un autre petit point auquel nous faisons désormais attention car le prix a augmenté, mais l’utilisation d’essence et de gasoil peut être diminuée si vous réduisez vos trajets inutiles.

Vous pouvez également en profiter pour ranger vos armoires et organiser votre maison en vendant ou en donnant des objets dont vous ne vous servez pas. Faites le tri !

upcycle

3. Réparer plutôt que de jeter

Pour éviter la surconsommation et les déchets qu’elle engendre, il est fortement recommandé de réparer vos équipements plutôt que de les remplacer par des neufs.

 Les appareils électriques et électroniques, les petits et gros électroménagers sont bien souvent jetés lorsqu’ils tombent en panne. Beaucoup de consommateurs estiment que les réparations coûteront plus cher que le nouvel équipement ou ne savent pas où chercher.

Mais réparer un lave-linge, un micro-onde, un ordinateur ou une chaîne Hi-Fi ne coûte pas nécessairement plus cher que de les remplacer. De plus en plus d’acteurs de l’économie circulaire, aussi bien les entreprises que les associations, vendent des pièces détachées, partagent des tutoriels sur des plateformes en ligne, ou proposent des ateliers dans le but d’aider les particuliers à réparer leur matériel.

Parfois plus simples, mais pas forcément plus évident, mais beaucoup d’objets cassés peuvent être tout simplement recollés pour retrouver leur fonction première et ainsi ne pas finir à la poubelle inutilement.

réutiliser

4. Réutiliser les produits pour maximiser le zéro-déchet

Une règle tout aussi importante au sujet du zéro-déchet consiste à réutiliser les objets. Premièrement, il est primordial de privilégier l’achat d’articles réutilisables et de renoncer aux produits à usage unique. Ainsi, au lieu d’acheter des sacs en plastique et des produits dont l’emballage n’est pas nécessaire, utilisez autant que possible des sacs et des contenants réutilisables.

Ces gestes du quotidien peuvent sembler anodins, mais ils peuvent avoir un réel impact positif sur l’environnement. Ils nécessitent des changements profonds dans les habitudes de consommation. De cette manière, au lieu de faire vos courses au supermarché, rendez-vous chez un commerçant de proximité et apportez votre propre contenant, et/ou pensez à la vente directe auprès des petits producteurs locaux et des épiceries spécialisées proposant des achats en vrac.

Réutiliser signifie aussi acheter des vêtements, des livres, des appareils électroménagers ou des appareils électroniques d’occasion au lieu de neufs, ce qui vous fera également économiser de l’argent.

Car n’oubliez pas, ce qui ne convient plus à certains peuvent être parfaits pour vous dans sa forme première ou modifiée comme une couverture qui peut devenir chiffons, un vieux bocal peut devenir déco…

recycler zéro-déchet

5. Recycler ses déchets

Le recyclage suppose évidemment un tri minutieux de vos déchets pour donner une nouvelle vie au plastique, verre, carton, aluminium et autres matériaux spécifiques à la collecte comme les piles ou les cartouches d’encre.

Le compostage est une forme différente de recyclage qui donne une seconde vie aux déchets organiques tout en permettant d’enrichir le sol.

Mais il est également possible de réutiliser des boîtes d’œufs en carton pour les transformer en mangeoires à oiseaux, ou encore de vieux vêtements qui deviendront des éponges lavables : vous trouverez des centaines de tutos en ligne pour se lancer dans le « do it yourself », et ainsi prolonger la durée de vie des objets en détournant leur fonction première.

réinventer

6. Réinventer ses habitudes de consommation pour rester dans le zéro-déchet

La sixième règle du zéro-déchet s’avère plus vaste que les autres car elle implique de revoir son quotidien, ses habitudes, l’entièreté de son mode de vie.

Réinventer peut ainsi comprendre par exemple le fait de privilégier les commerçants locaux aux supermarchés, de penser au troc avec ses voisins pour obtenir des produits qui pourraient être intéressants mutuellement dans le cas où les deux ou l’un des deux possède un potager ou des compétences en cuisine, jardinage etc… Il peut être également question de trouver de nouvelles utilisations pour les objets inutilisés, de cuisiner différemment pour réduire le gaspillage alimentaire.

Il existe de nombreuses manières de se réinventer, car ça n’est pas parce que nous faisons une chose d’une certaine manière, que c’est forcément la meilleure et l’unique ! Alors on se creuse les méninges et on trouve des solutions éco-responsables. En voici quelques exemples : emprunter les livres en bibliothèque ou chez un(e) ami(e) au lieu de les acheter neufs, réutiliser les pelures de légumes pour faire un potage ou un bouillon, penser aux produits réutilisables (lingettes, couches, essuie-tout…), privilégier la marche ou le vélo pour les déplacements courts.

Ainsi, cette règle implique d’être innovant et créatif afin de trouver des solutions pour réduire sa consommation et son impact sur la planète tout en prenant en compte son environnement et ce que l’on possède déjà.

revendiquer zéro-déchet

6. Réinventer ses habitudes de consommation

La dernière règle du zéro-déchet consiste à exposer sa démarche et à revendiquer ses demandes aux marques, commerces et restaurants pour sensibiliser et inciter au changement. Plus généralement, que ce soit au travail, à l’école ou dans votre entourage, il est important de parler de zéro-déchet pour inspirer les autres à travailler pour l’environnement et réduire les déchets.

Il est important de comprendre cette démarche de manière à la mettre en place dans votre quotidien afin que ça devienne naturel et spontané. N’hésitez pas à faire part à vos amis, familles et collègues de votre transition écologique et de tous ces petits gestes que vous adoptez au quotidien afin de les sensibiliser eux aussi et d’en faire peut-être les prochains consom’acteurs ! Vous trouverez l’essentiel des produits à posséder pour faciliter votre quotidien de personne éco-responsable et engagée sur notre site internet, des produits à petits prix et à l’impact positif.

Vous avez toutes les clés en main pour devenir des personnes engagées à votre échelle. Refuser, réduire, réparer, réutiliser, recycler, réinventer, revendiquer sont les modes de vie qu’il faut adopter.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Je saute le pas et achète un produit FRANC BIO